8
Nov
2014
11

Remplacement de Population en Suède et en… Silence !

C’est quoi le point commun entre l’organisation terroriste Etat Islamique et la Gauche Politique suédoise ? Aucun, les deux mènent une guerre de génocide et d’éradication ethnique. EI contre les kurdes, chiites et yazidis, la Gauche suédoise contre les habitants historiques de leurs propres pays. Selon des modalités différentes, ils travaillent à la réalisation d’objectifs similaires dans leur finalité. Le génocide etant un crime contre l’humanité, chaque humain doit se sentir concerné et a le droit de s’en mêler. Il n’est pas besoin d’être kurde pour dénoncer les crimes de l’Etat Islamique comme il n’est pas nécessaire d’avoir du sang viking pour dénoncer le génocide lent que subit ce peuple…

Jets de pierres contre les pompiers et les ambulances, attaques contre les facteurs, la police et tous les représentants de l’Etat. Les émeutes urbaines se succèdent à un rythme effrayant. D’après un rapport de l’ONU, d’ici 2030, la Suède sera un pays du Tiers Monde. Le niveau de développement y sera inférieur à celui de la Lybie. Ceci est très plausible dans le sens où une partie du pays vit déjà dans l’anarchie, la misère et la criminalité. Des villes entières sont de facto en sécession avec le reste du pays. Seules les aides sociales que verse l’Etat central constituent une sorte de lien symbolique. L’immigration peu qualifiée et de pays musulmans culturellement éloignés de la Suède, ramène en masse des individus impossible à intégrer. Cette immigration est un instrument aux mains de la gauche locale qui s’active de toute urgence à changer le visage de la Suède et à détruire de manière irréversible ses fondements sociaux et historiques. Un climat de terreur orwellienne détruit professionnellement, socialement et légalement toute personne qui s’élève contre cette destruction frénétique. A ce stade de son Histoire, la Suède est probablement déjà finie. Il ne reste plus qu’à observer la chute et la mort dans l’indignité.  Les phases finales s’accompagneront probablement de violences importantes : guerre civiles,  califat, terrorisme, déplacements de population…

Fait rare dans cette omerta organisée, la police suédoise vient de publier un rapport de 19 pages qui illustre les difficultés de la Suède dans sa course désespérée à intégrer la population « issue de l’immigration ».

On apprend que le pays compte 55 zones de non droit qui sont sous la coupe de gangs de criminels. Elles se répartissent sur 22 villes situées dans la partie centrale et sud du pays. Stockholm, Göteborg et Malmö, respectivement première, seconde et troisième villes de la Suède, comptent le plus grand nombre de zones « vulnérables ». Le rapport parle de « sociétés parallèles » ou « d’ordre social alternatif ».

Ces zones constituent des plateformes ou des bases arrières pour des activités illicites telles que : trafic de stupéfiants, extorsion, cambriolage, vols… etc. Le trafic de drogue, par exemple, est pratiqué ouvertement au vu et su de la police et de la population. Dans certains endroits, des barrages routiers ont été installés par les délinquants afin de gérer les entrées et sorties de leur territoires et de se protéger contre les bandes rivales. Des cas de « tribunaux informels » ont été observés. Ils permettent aux gangs de régler des différents dans le cadre d’une justice parallèle.

Les acteurs sont des réseaux familiaux et ethniques qui intègrent des criminels de plusieurs générations. Le rapport s’inquiète de la participation de « jeunes » intervenants qui n’ont pas été réellement recrutés dans la criminalité, mais qui y sont nés. Ces jeunes peuvent vivre intégralement des revenus de leurs délits.  Cet argent n’est pas « blanchi » et il n’y a pas de tentatives de le ramener vers l’économie légale. Au contraire, il est immédiatement consommé. Les moins jeunes s’adonnent à une criminalité plus lourde commise avec des complices de confiance.

Une tendance inquiétante constitue l’arrivée d’armes à feu qui deviennent de plus en plus courantes. En général, elles sont gérées par des criminels mineurs pour le compte d’adultes. Ainsi, le criminel majeur peut facilement accéder a son arme mais sans prendre de risques légaux démesurés.

Les entreprises et les commerces des zones de non-droit subissent un racket de « protection » qui peut prendre plusieurs formes : donner de l’argent, fournir des produits gratuitement ou accepter de revendre des produits de vol. Les grandes enseignes résistent mieux à cette criminalité. Le résultat net est que beaucoup de petits commerces et des PME ferment et laissent la place à de grands groupes puissants.

Dans au moins une des zones, il est avéré que le public n’hésite pas à acheter des produits légaux ou illégaux aux gangs. Le rapport s’interdit de tirer des conclusions sur ce point.

La police ne peut pas réaliser sa mission dans ces zones. A plusieurs reprises, des agents ont été attaqués par la foule et ont dû battre en retraite pour leur propre sécurité. Les véhicules sérigraphiés garés sans surveillance sont dégradés. Des commissariats ont été brulés en 2005 et 2011. La justice est également impuissante. A de nombreuses reprises, quand un cas arrive devant les tribunaux, les témoins ou les victimes retirent leurs plaintes ou reviennent sur leurs déclarations de peur de représailles. Il y a même eu un cas de fusillade dans une rue fréquentée sans qu’aucun appel n’arrive à la police.

Les travailleurs sociaux qui gèrent les dossiers d’aides étatiques doivent souvent fermer les yeux ou s’autocensurer afin d’éviter l’intimidation. Même les caissiers des magasins et des supermarchés disent fermer les yeux également. A plusieurs reprises, des journalistes ont été chassés et ont renoncé à poursuivre leur reportage.

Parfois la police a réalisé des opérations afin de montrer sa présence, mais le déploiement d’un dispositif lourd signale que la zone est dangereuse et a un effet potentiellement stigmatisant. Ceci peut créer une spirale de peur et de sentiment d’insécurité.

 

Comment réagit la Suède ?

Tout d’abord, les quotas de cartes de séjours vont être augmentés. Le Bureau de l’Immigration vient d’annoncer qu’en 2015, plus de 200’000 nouveaux immigrants seront acceptés. La moitie viendront des demandes d’asile et l’autre moitié des permis de travail et autres réunions familiales. D’ailleurs, contrairement à beaucoup de pays dans le monde, la Suède donne des visas d’immigration même pour des emplois sous-qualifiés. Un demandeur d’asile peut également obtenir des cartes de séjour pour ses frères et sœurs, ses parents, ses grands-parents, ses enfants… etc.

En même temps, le syndicat des journalistes suédois vient de modifier ses statuts a l’unanimité afin d’introduire ce concept : « tous les journalistes devront adhérer et se comporter en accord avec le prince d’égalité des humains ». Mécaniquement, toute critique de l’immigration va à l’encontre de ce principe. Le contrevenant sera exclu de l’organisation professionnelle et ne trouvera plus de travail. Même la puissante chaine américaine Fox News a failli se faire interdire dans le pays pour ne pas avoir assez respecté l’égalité entre humains.

Suede-Chap-5-1

Alors que dans certaines écoles, il y a 2 suédois sur 1000 élèves (bien deux sur mille), une loi passée en 2014, interdit toute critique de l’immigration sur internet. Le but de la gauche est d’obtenir zéro suédois dans ce pays.

A partir de l’année prochaine, l’Académie de Police de Stockholm va déménager et introduire des formations plus progressives dans son curriculum. Les agents de police seront plus sensibles aux questions ethniques, sensibilité culturelle et – comme cela va de pair – aux problèmes du gender.

A suivre…

 

Quelques Sources et Lecture:

– Rapport de Police (PDF): Kriminella natverk med stor paverkan i lokalsamhallet Sekretesspr 14

– Site de la Police (page du rapport ci-dessus): lien

– Rapport de l’ONU (voir page 41): UN-HDRP_2010_40

– Histoire de la Suede (lien Wiki, FR): lien

– Diverses definitions de genocide (lien Wiki, EN): lien

– Interview ecole 2 suedois sur 1000 (Youtube): lien minute 1:12

– Loi qui criminalise le discours contre l’Etat, l’immigration ou LGBT: lien

– La Suede va encore augmenter l’immigration (Anglais): lien

– Article 5-1 sur les medias et le respect de l’egalite des humains: lien (utiliser Google Translate)

– Auto-censure orwellienne des medias suedois (Anglais d’un Americain qui vit sur place): lien

– 55 zones de non droit (Anglais): lien

You may also like

Où vont les banlieues françaises ?

18 Responses

  1. Pingback : Remplacement de Population en Suède et en… Silence ! - Les Observateurs

  2. Alexandra

    Un énorme merci et un grand bravo pour tout votre travail!

    Au plaisir de vous lire et de vous voir sur Youtube 😀

  3. Mathieu Corvez

    Excellent article Aldo, petite suggestion tout de même, gris clair sur blanc ce n’est pas trop visible. Tu n’utilise plus ton autre blog, operation tea for two?

    1. Aldo Sterone

      Merci 🙂 Je vais essayer de changer le gris. C’est le theme qui utilise ca. Il faut que je trouve comment le changer. Ca doit exister quelque part dans les preferences.

      Je gere les deux. Tea For Two c’est plus de l’info quand j’ai le temps de suivre.

  4. Merci pour cet article, Aldo.
    C’est hélas ce qui nous attend dans toute l’Europe de l’Ouest si nous ne réagissons pas en disant Stop à ces politiciens qui ne s’inquiètent que de leur carrière et qui veulent ignorer le danger, et aux médias collabos qui sont à leur service de Propagande.
    C’est terrible.
    Respect pour tes prises de position, ta lucidité, et la clarté de ce sinistre exposé (sinistre, non à ton égard, mais à l’égard de la réalité).
    Pourrais-tu le traduire en anglais. Je suis certain que beaucoup d’anglophones apprécieraient de le lire. Nos amis du Royaume-Uni, où toi et moi vivons, ont également besoin de savoir. Sinon, je pourrais essayer de traduire, mais mon anglais n’est pas de haute qualité, hors de mon travail.

  5. Pingback : Aldo Sterone » Remplacement de Population en Suède et en… Silence ! | Ouvrez grands vos yeux

  6. Laurent

    Chouette article qui me fait froid dans le dos…. Je suis d’accord avec Mathieu, il faut assombrir le texte. Malgré mon grand écran et mes yeux en pleine santé, ce n’est vraiment pas lisible.

    Si les options du thème ne le permettent pas, il faut passer par le fichier style.css et y modifier le paramètre “p {color: #CODEHEX;}”.

  7. Don Gomio

    Salut à tous. Je vis en Suede justement bien que ce pays soit manifestement sur la mauvaise pente en matier d’immigration on est quand meme tres tres loin du taux de criminalité que l’on peut avoir en france ou en angleterre. Honnetement et objectivement je n’ai pas vu ici de quartiers tels quon peut en avoir en ile-de-france. Meme les quartiers dis sensibles n’ont absolument rien à voir avec les cites francaises. On peut y marcher tranquillement sans que quicquonque nous interpellent. Je parviens meme a croisé et pas qune fois des filles voillées clope au bec, anecdotique certes mais inimaginable en region parisienne ou dans certains quartiers londoniens. Et ici au moins on reconnais le suédois il est encore chez lui grace a dieu. Pour combien de temps encore je ne saurai le dire.

  8. tds

    Petite erreur d’innatention:
    C’est quoi le point commun entre l’organisation terroriste Etat Islamique et la Gauche Politique suédoise ? Aucun ???

  9. MYR97400

    C’est bien ! Les chrétiens de Syrie et d’Irak que le gouvernement suédois accepte en masse se feront étripper en Suède par leurs ex voisins qui les ont précédés dans ce pays …

  10. granger

    J espère que tes clips video seront en anglais aussi pour que je les montre.
    A houston au texas (77077) ou j habite l hiver je note bien l invasion continuelle des musulmans, ca se voit le vendredi a l habillement; car pour la couleur de la peau on est semblable. Ce qui est insultant c est qu ils disent quils arrivent au nouveau monde alors que pour nous c est notre vieux monde.

Leave a Reply